RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


Une seconde vie pour les kiosques de Sidi Kaouki .

Aller en bas

Une seconde vie pour les kiosques de Sidi Kaouki .

Message  My Ahmed Jebli le Mer 12 Jan - 14:42

Une seconde vie pour les kiosques de Sidi Kaouki



· Un important sinistre les avait complètement détruits

· Le projet des nouvelles constructions dans le cadre de l’INDH


UN nouveau souffle pour la plage de Sidi Kaouki. Située à 27 kilomètres d’Essaouira, cette baie qui est incontestablement un attrait supplémentaire pour le tourisme de la région, renaît après l’incendie qui l’a frappée en juillet 2009. «Paradis des vents», la plage de Sidi Kaouki est encore très sauvage et est reconnue avant tout comme un spot de surf et planche à voile.
Au fil des années, des kiosques s’étaient développés à l’entrée de la plage, offrant aux surfers ou aux touristes curieux la possibilité de se restaurer dans une ambiance conviviale, avec une petite touche hippie. Mais en juillet 2009, un incendie a mis fin à l’animation des échoppes.
Ce sinistre aurait été provoqué par une explosion au gaz, mais les causes sont restées assez floues. Toujours est-il que le coup a été rude pour les commerçants locaux. «C’est la désolation pour les ex-propriétaires qui ont été ruinés en un clin d’oeil. Il n’y a plus rien à boire, rien à manger dans le coin.
La commune ne tardera pas à recaser les sinistrés mais sans eux, la fréquentation sera moindre», relate sur son blog un voyageur juste après le sinistre. Mais les commerçants ne se sont pas laissés abattre. Ils ont demandé une aide à la province. Un programme a ensuite pu être mis en place, dans le cadre d’une convention entre l’INDH (l’Initiative nationale pour le développement humain) et l’association des kiosques de Sidi Kaouki.
Le montant global du projet s’est élevé à 766.670 dirhams financés à parts égales par les deux structures. Ce projet a permis la construction de treize nouveaux kiosques avec cuisines et terrasses, qui offrent principalement des services de restauration.
«L’avantage est que ce programme a permis de structurer un peu mieux les kiosques, par rapport à ce que l’on trouvait avant», explique une source officielle. Les nouveaux bâtiments abritant ces échoppes ont récemment été inaugurés et les clés remises à leurs propriétaires. Une manière pour les commerçants locaux de tirer un trait sur cet épisode.
Les effets de ce programme se feront sans aucun doute rapidement sentir et la plage de Sidi Kaouki retrouvera son animation d’antan. La commune semble en effet promise à un bel avenir en matière de tourisme. Selon la dernière campagne de classement des hôtels de la province, elle compte la deuxième plus grande capacité litière de la province, après Essaouira.

De notre correspondante,
Marie-Noëlle RASSON
avatar
My Ahmed Jebli

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 56
Localisation : essaouira

http://www.rosa-immobilier.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum