RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


La mise à niveau des quartiers .

Aller en bas

La mise à niveau des quartiers .

Message  My Ahmed Jebli le Dim 20 Fév - 16:22

l economiste le 17/2/2011 jeudi 17 février 2011, 17:56:25 La mise à niveau des quartiers bien entamée Une zone nécessitait une requalification urgente La réfection de la voirie avance Eclairage public et espaces verts, les prochaines étapes Une nouveauté à Essaouira... les jeunes se mettent au roller! Il leur est désormais possible de pratiquer ce sport dans certains quartiers, dont les rues toutes neuves ont remplacé les voiries dégradées et peuplées d'ornières. Les premiers effets du programme de mise à niveau des quartiers-est de la ville commencent donc à se faire sentir. Lancé en octobre dernier, ce programme était très attendu par les habitants. A terme, selon des sources officielles, «c'est toute la ville qui sera relookée». Mais la zone-est a été désignée comme prioritaire. Elle comprend, en effet, la moitié de la superficie de la ville, (neuf lotissements) et compte environ 20.000 habitants, qui constituent la classe moyenne de la ville. De plus, le diagnostic de ces quartiers imposait une mise à niveau urgente. «Les 35 kilomètres de voirie sont dans un piteux état, il y a des défaillances dans le système d'assainissement des eaux pluviales... L'éclairage public est également dégradé et il y a un déficit en équipements de loisirs et espaces verts», indique Brahim El Ouafa, chef du service urbanisme au sein de la province. Sans oublier que la situation de ces quartiers fait qu'ils sont relativement isolés du reste de la ville. Ils en sont séparés par le boulevard Aqaba, qui constitue une barrière physique entre les deux entités. Etabli par le cabinet d'ingénierie OCI Consulting (Marrakech), le programme de mise à niveau prévoit plusieurs tranches. La première concerne la réfection de la voirie et l'écoulement des eaux pluviales. Cette phase a démarré en octobre et il est prévu de l'achever avant l'été prochain. «Le montant de l'investissement de cette première phase est évalué à 26 millions de DH», précise Mohamed Mouradi, délégué de l'urbanisme, de l'habitat et de l'aménagement du territoire. La deuxième tranche concerne la mise à niveau de l'éclairage public et le dallage des trottoirs. Quant à la troisième étape, elle s'attaque aux espaces verts. «Il s'agit ici de construire des places et des placettes, là où c'est possible. Sur les grands axes, on va planter des arbres d'alignement qui vont cacher en partie ce tissu urbain mal organisé», poursuit El Ouafa. Cette étape est programmée pour le mois d'avril. Enfin, la dernière tranche concerne les équipements de proximité. Il y a ici des besoins dans tous les domaines. «Cette tranche a déjà été entamée avec l'inauguration récente d'un premier centre socio-sportif de proximité (CSP). A côté de ce CSP, on prévoit de réaliser un terrain de foot et un court de tennis, en partenariat avec le ministère de la Jeunesse et des sports», précise le chef du service de l'urbanisme. Par ailleurs, un nouveau lycée est en cours de construction, ainsi qu'un centre de santé. Une mosquée a également été construite au niveau du lotissement lagune 4e tranche et deux autres sont programmées dans les quartiers Erraounak et Tafoukt extension. Enfin, des terrains de quartier seront aménagés. L'objectif est de boucler l'ensemble du programme pour l'été. «Essaouira étant une ville à vocation essentiellement touristique, il faut éviter au maximum de créer des désagréments aux touristes en période estivale», souligne El Ouafa. D'autant plus que 2011 sera une année clé pour le tourisme avec l'ouverture imminente de la station Mogador. Lotissement V Inclus également dans la zone-est, le lotissement V est celui qui connaît la dégradation la plus avancée. Sa mise à niveau a donc fait l'objet d'un programme séparé dont les travaux ont démarré il y a un peu plus d'un an, en octobre 2009. Si la réfection de la voirie était la première étape du programme, les travaux ont dû être interrompus pour remettre à niveau le réseau des eaux pluviales qui n'était pas efficient. «Si on ne s'était pas préoccupé de ce réseau, la voirie se serait dégradée en quelques années à peine», indique une source officielle. Les canaux d'évacuation des eaux pluviales sont donc en cours de construction et seront achevés d'ici peu. Le but étant de finir la voirie d'ici à mai prochain.
avatar
My Ahmed Jebli

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 57
Localisation : essaouira

http://www.rosa-immobilier.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum