RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Réflexions sur la non-violence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réflexions sur la non-violence

Message  Oum le Mer 2 Mar - 8:03

C’est en quelque sorte la " force du faible ", l’ultime recours devant un
combat à armes inégales. En subissant la
violence et en refusant d’y répondre, on brise cet enchaînement de violence, en
le faisant comprendre à son adversaire et à l’opinion publique. Le scandale de
l’oppression, de l’injustice ainsi dévoilé, touche les cœurs, ouvre les yeux,
réveille la conscience morale de l’adversaire ainsi que de l’opinion publique,
qui à son tour fait pression sur celui-ci. Finalement, ne pouvant plus
persister dans la voie de la violence, l’adversaire se résout à admettre son
erreur et baisse les armes, dans une sorte de conversion à la paix, et non pas
avec un esprit de défaite et de revanche.


La
non-violence n’a rien d’une passivité, d’une résignation, encore moins d’une
lâcheté. " La non-violence, disait Gandhi, ne consiste pas à ’s’abstenir
de tout combat réel, face à la méchanceté’. Au contraire, c’est une forme de
lutte plus énergique et plus authentique que la simple loi du talion, qui
aboutit à multiplier par deux la méchanceté "


La
non-violence est au contraire souvent un acte héroïque et exige une grande
maîtrise de soi, une grande force d’âme.


"
Pour devenir une force réelle, la non-violence doit commencer avec l’esprit. La
non-violence qui n’embrasse que le corps, et dans laquelle l’esprit ne
collabore pas, est celle du faible et du lâche ; il ne peut en sortir
aucune puissance "


Alors
que la violence ne libère pas de la peur, mais cherche à combattre les causes
de la peur, la non-violence au contraire est exempte de toute peur ... «
La non-violence a pour condition préalable le pouvoir de frapper. C’est un
refrènement conscient et délibéré du désir de vengeance que l’on ressent. La
vengeance est toujours supérieure à la soumission passive, impuissante, mais la
vengeance est aussi faiblesse »


Ainsi,
la non-violence est une arme humaine par excellence, car elle rend plus humains
ceux qui l’utilisent et ceux qui la subissent.


Comme
le disait Vinoba Bhave, disciple de Gandhi et ardent défenseur des pauvres,
" Le champ de bataille de la non-violence, c’est le cœur de l’homme
".


Citons
encore pour finir Gandhi, l’apôtre du XXè siècle de la non-violence, celui qui
a su par la force de son âme libérer un grand peuple, sans l’entraîner dans un
océan de larmes et de sang :


"
La non-violence est la plus grande force que l’humanité a à sa disposition.
Elle est plus puissante que l’arme la plus destructrice inventée par l’homme.
La destruction ne correspond nullement à la loi des hommes. Vivre libre c’est
être prêt à mourir, s’il le faut, de la main de son prochain, mais jamais à le
tuer. Quelle qu’en soit la raison, tout meurtre ou autre atteinte à la personne
est un crime contre l’humanité ".


Dr Trinh Dinh Hy

Oum

Messages : 295
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum