RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Essaouira: Les études urbaines se multiplient .

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Essaouira: Les études urbaines se multiplient .

Message  My Ahmed Jebli le Sam 5 Mar - 15:12


L economiste le 3/3/2011


Essaouira: Les études urbaines se multiplient 64% du territoire couvert en documents d'urbanisme Les études de réhabilitation de la médina, du mellah et du quartier industriel avancent La gestion de l'urbanisme, un gros défi à Essaouira. Depuis qu'elle a démarré ses activités en mars 2007, l'agence urbaine n'a pas chômé. La 3e session de son conseil d'administration qui s'est récemment déroulée a été l'occasion de tirer le bilan de quatre années de travail.
Le premier grand chantier de l'Agence urbaine a consisté en l'établissement de documents d'urbanisme fiables pour la province. «Au début de notre activité, nous avons été confrontés au problème de la caducité des documents existants. A ce jour, la couverture des communes de la province a atteint 64%, par rapport à 30% avant l'arrivée de l'agence. Le plan d'action de l'année 2010 a été également réalisé à 100%», souligne Faiza Ibnlkhayat, directrice de l'agence urbaine. Sur un total de 65 documents d'urbanisme, 5 sont déjà aujourd'hui homologués, 8 sont en cours d'homologation, 27 en cours d'étude et 2 en cours d'actualisation. Il reste à réaliser 15 documents, dont 10 plans d'aménagements et 5 plans de développement des agglomérations rurales. Autre axe de travail, celui des études spécifiques. Rappelons d'abord que plusieurs études se sont concentrées sur la médina. Une nouvelle charte architecturale a été élaborée pour préserver l'identité architecturale de l'ancienne cité et lutter contre la prolifération des constructions anarchiques. Outre l'élaboration de cette charte, une étude de réhabilitation de la médina et une autre spécifique au mellah sont en cours. L'achèvement est prévu d'ici quatre mois. Une autre étude stratégique, celle de la mise à niveau de l'ancien quartier industriel de la ville, est actuellement dans sa phase finale. Mais ce n'est pas tout! Plusieurs autres études déterminantes pour l'avenir d'Essaouira ont récemment été lancées. Il y a le Schéma directeur de l'aménagement urbain (Sdau) du littoral financé par la province, mais dont l'agence assure le suivi technique. Citons encore la requalification et la mise à niveau du paysage urbain de Tamanar. C'est sur ce site que se trouve l'aéroport d'Essaouira, ce qui explique principalement ce souci de développement. De plus, «le centre de Tamanar occupe une situation privilégiée, dans un environnement présentant quelques potentialités. On trouve à proximité de ce centre des sites aux possibilités touristiques et balnéaires, tel Imsouane qui est en voie d'aménagement», précise l'agence urbaine. Cette étude est actuellement dans sa première phase. Quant à l'année 2011, elle sera encore sans répit pour le management de l'agence. Une nouvelle zone industrielle va être installée à Douar Laarab, à quelques kilomètres d'Essaouira et une étude est prévue pour accompagner cette nouvelle zone. Une autre étude portera sur la gouvernance locale et la planification urbaine. Par ailleurs, le plan d'aménagement de la ville sera homologué prochainement. Il prévoit l'extension de la ville sur la nouvelle zone industrielle de Douar Laarab, ainsi que sur Ghazoua. «L'extension des zones urbaines entend faire face au problème de saturation du foncier que connaît Essaouira et permettra de répondre aux demandes d'investissement que connaît cette ville», poursuit Ibnlkhayat. D'autres plans d'aménagement vont être établis en 2011, dont celui de la commune urbaine de Lahsinat, ainsi que les plans de développement de quatre communes rurales.
Contraintes
Pas si facile de s'imposer et de réglementer un secteur laissé aux mains des spéculateurs durant plusieurs années! «Certes, la spéculation est l'un des problèmes majeurs que connaît la ville en tant que cité moyenne et destination touristique privilégiée, mais il existe d'autres facteurs perturbant le secteur au niveau de la province», estime Ibnlkhayat. Parmi ces autres contraintes, l'Agence urbaine relève le minimum parcellaire en milieu rural, les lotissements non réglementaires, les attestations administratives délivrées par les conseils communaux à des fins de vente ou d'immatriculation et enfin la dominance de l'aspect rural dans les périphéries des cinq municipalités de la province. Pour dépasser ces contraintes, l'Agence urbaine entend simplifier les procédures d'instruction et réduire les délais d'études de dossiers, ainsi qu'accompagner les investisseurs et les promoteurs immobiliers.
avatar
My Ahmed Jebli

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 56
Localisation : essaouira

http://www.rosa-immobilier.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum