RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


Mots à maux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mots à maux

Message  Oum le Lun 19 Déc - 15:55

Cacher sa déchirure sous un bel habit pour qu’en apparence on ressemble au regard que les autres nous portent, parfois pour ne pas faire fuir et souvent pour ne pas gêner. Peu importe la couleur de l’âme puisqu’il n’y a que l’apparence qui compte, mais veiller à porter un soin particulier à sa tenue d’apparat en multipliant les fronces et les plis de son sourire dans frou-frou de gaité sur mesure, le temps de faire face aux expressions barricadées derrière l’indifférence, la lâcheté ou la peur de voir ce que
l’autre porte en dessous de son bel habit : sa déchirure.
Au milieu d’un raout où la sobriété du verbe est de rigueur, git la noblesse de quelques mots blessés qui, hier encore appelaient chacun par son prénom, aujourd’hui amoindris par le vacarme de l’absurde et l’insulte des faux discours.
Certains mots bien portants circulent encore dans cette cacophonie en quête d’une oreille désabusée, mais l'Egoïsme est là, fort de sa capacité à captiver la majorité, invariablement composée par la Rancœur, l’Intolérance, l’Hypocrisie, l’Individualisme, la Médisance, l’Ingratitude, le Désamour et le Rejet.
Le Silence, lui, n’a que peu d’adeptes dans son cercle : quelques sans-voix qui ne sont là que pour faire de l’animation en mimant causes et effets - car c’est dans le silence que s’invitent des douleurs qui ne disent pas leur nom - pour amuser la galerie et faire tordre aux larmes ceux qui préfèrent les porter en dessous.
Et le temps de faire le pitre, oublier la déchirure…
Mais le Silence n’oublie rien. Il sait et comme il est clément il ne dit rien. Il couvre avec élégance la laideur de nos âmes défigurées par le renoncement et l’acceptation, nous offre courage ou lâcheté et approuve les muselières qui nous dispensent de nous écorcher la voix… quitte à nous faire devenir ce que l’on pense de nous !
Oum

_________________
Cordialement
Oum

Oum

Messages : 295
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum