RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Avril 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


Pluies à Essaouira : acqua alta en médina

Aller en bas

Pluies à Essaouira : acqua alta en médina

Message  Oum le Dim 29 Jan - 16:40

La pluie, on l'attendait avec l'espoir des assoiffés partageant les inquiétudes d'un pays agricole et d'une région bien
mal lotie en eau ces derniers mois d'hiver. Mais, alors que les trottoirs sèchent à peine, on doit se rendre à l'évidence que les sempiternels problèmes d’inondations à Essaouira sont encore loin d'être réglés. Mais le seront-ils un jour ? Fatalité d'une ville bâtie au niveau de la mer et gros chantiers en ligne de mire.
On désespérait de voir venir une bonne pluie dans la région, c'est chose faite. L'eau a fini par tomber, arroser nos campagnes et jardins. Mais, les réjouissances passées, quelques coups de tonnerre et beaucoup d'eau plus tard, la journée de mercredi s'est malheureusement soldée pour certains par le retour d'inondations dans les rues, transformant en pataugeoire des quartiers entiers de la ville. Une Venise à la marocaine, sans ses gondoles mais avec son lot de charrettes et de seaux d'eau...
Cela fait des années que tout le monde en parle : Essaouira est à chaque épisode pluvieux le théâtre de scènes pour le moins épiques. Surprenant de moins en moins les habitants, habitués qu'ils sont à en découdre les jours de pluie, ces derniers prennent désormais leurs dispositions : sacs de sables et planches en bois pour traverser les ruelles inondées, et
fermeture pour certains en attendant que les vagues boueuses s'écoulent enfin.
Commerçants et passants on donc valser entre petits ponts de fortune et le (désormais fameux) passage à guet en charrette à porteur : pour 1 dirham vous traversez la rue. Chaussures à la main ou bottes en plastique pour les mieux
équipés, on attend que ça passe et on se rassure en ce disant que les récoltes de légumes valent mieux que nos pieds mouillés ou la chasse aux taxis devenus rares.
Les travaux ont par endroit fait leurs effets, ailleurs on désespère que cela change. Il faut l'admettre, des zones réaménagées l'an passé sont cette année bien moins touchées. Bab Sbaâ, le parking du port et Bab Marrakech par exemple restèrent au sec cette fois-ci. Les travaux de mise à niveau y sont peut être pour quelque chose de ce côté là. Ailleurs, pris au piège par le retard accumulé des chantiers destinés à prévenir des inondations, ces travaux ont directement pâti de la pluie survenue alors que le réseau souterrain était encore à ciel ouvert.
Et puis il y a des quartiers où chaque pluie se solde fatalement en marée saumâtre aux relents d’égout. Ainsi, la gare
routière, Bab Doukkala, la rue Al Massira et le siège de la commune lui-même étaient encerclés d'eau.
A Essaouira, ville bâtie au niveau de la mer, on se laisse parfois gagner par la fatalité ces jours de pluie. Mais on ne peut
s'empêcher de croire que de solides travaux d'aménagement préventifs pourraient endiguer sur un large périmètre les problèmes d'écoulement des eaux de pluie et des eaux usées. Le soleil quant à lui est déjà revenu et ne semble pas prêt de nous quitter.
Alice Joundi
Source : essaouira.madeinmedina.com

_________________
Cordialement
Oum

Oum

Messages : 295
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum