RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Décembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Expression libre

Aller en bas

Expression libre Empty Expression libre

Message  Ibrahim le Dim 15 Avr - 13:36


Vivre des bons souvenirs d’antan ou voir l’actuel avec mépris.

On me reproche souvent cet état d’âme de vivre beaucoup avec les souvenirs du passé et de ne pas prêter une grande attention à ce qui se passe autours de moi aujourd’hui dans le présent. Peut être que j’ai tort et ils ont raison de voir les choses ainsi, mais il se peut aussi que c’est le contraire car ils ignorent ce qu’ont a vécus comme bonheur à notre époque. C’est vrai que chaque génération se prétend être la mieux placée pour se vanter avoir tous les atouts que les autres. Il est vrai que chaque époque a sa vie et ses hommes, mais pour faire la comparaison il faut vivre beaucoup d’époques pour en juger laquelle est la bonne c’est un principe à respecter, il suffit d’être bien objectif .certes aujourd’hui le monde a bien changé et évolué en technologie, médecine, science, télécommunications, attractions, loisirs, multimédia, internet et j’en passe mais ce monde a perdu beaucoup les bonnes valeurs. Personnellement je me sens bien à l’aise et dans ma peau en vivant dans le passé malgré que la majorité des personnes ne partage pas mon point de vue et cela dépend aussi de leur vision de voir les choses pour faire une approche. Si le temps passe, on ne garde que ses bons souvenirs et on ne peut pas arrêter son cycle de rotation et savoir ce que le futur nous prévoit. Toutefois, il vaut mieux vivre avec les bons souvenirs du passé pleins de bonheur, de bonnes valeurs, de partage, d’amour, de sincérité, de confiance, de fraternité, de bonté, de culture, de spontanéité, du respect de l’autre, de noblesse, de sagesse, de sérénité et beaucoup de bonnes choses qui émanent du fond des coeurs. Que de vivre avec l’actuel plein d’hypocrisie, de haine, d’acharnement, de trahison, de racisme, d’égoïsme, de spéculation, de détournement de fons et de mineurs, de criminalité, de querelles fortuites, de dégradation des bonnes valeurs, du mépris de l’autre et beaucoup de mauvaises choses qui se propagent de jour en jour. Entre nous, que dire d’un fils qui dit à son père pourquoi tu m’as mis au monde si tu n’es pas capable de subvenir à tous mes besoins !!! Et d’un frère qui tue sa mère et ses deux sœurs en les gorgeant atrocement !!! Et d’un frère qui tue son frère pour la maudite somme de 200dh !!! Que dire d’un fils qui traine son père de 94 ans devant les tribunaux pour avoir posé une pierre pour limiter sa zone de champs de terre cultivable !!! Que dire d’un père qui violent ses deux filles ou d’un frère qui fait le même acte avec ses sœurs avec le consentement de la mère qui trompe son père avec un oncle de la même famille.
Que dire d'un faux témoignage de gens pour falsifier tout un héritage d’orphelins en faveur de leurs proches!!! Des élèves qui agressent leur instituteurs et professeurs et n'en parlons pas des ivrognes, des drogués et des gens qui se promènent avec leurs armes blanches et leurs épées pour agresser les passants et les dépouiller de leurs biens et je m'en arrête la pour ne pas vous faire décevoir de cette vie !!! Ce sont la quelques exemples pour ne pas aller plus loin dans des scènes obscènes et des plus atroces par pudeur, que nous vivons dans l'actuel de ce présent à grand rebondissement dans la dégradation totale. Par ailleurs dans notre temps les parents sont très respectés, baisers sur les mains et les têtes et quant ils nous parlaient nous écoutions yeux baissés par terre. Les ivrognes sont hués dans la rue par les enfants et les voleurs châtiés par le pacha en public, les spéculateurs corrigés par le Mouhtassib. Qui de nous ne se rappelle en notre temps avoir laissé ses vêtements et son bien à notre Taghart sur le sable pour les retrouver intactes des heures et des heures après des matchs qui ne se terminaient pas et des baignades dans une mer bien glacée. Nos maisons étaient ouvertes de jour comme de nuit sans intrusions de quiconque soit-il comme si les anges les gardaient. Le bon voisinage régnait, le partage des mets et plats entre familles aisés et pauvres était de nos traditions, pas de vols qualifiés, pas d'agressions c'était la sérénité, la paix et le calme qui régnaient malgré que les policiers étaient comptés sur le bout des doigts. C’était la un aperçu et un constat d’un vieux retraité qui a fait son choix et qui vit toujours avec les bons souvenirs du passé et qui regrette bien que la fameuse machine à reculer le temps n’a jamais fonctionnée pour faire vivre les contestataires ce que nous avons vécus comme bonheur, en notre époque et savourer cet impact d’antan en toute sérénité.
[/i][/b]
Expression libre 29905110
Expression libre 29182610


Amicalement
b.khiati


_________________
avec mes amités Ibrahim
Ibrahim
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 74
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum