RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Septembre 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair.

Aller en bas

Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair. Empty hommage

Message  mostamet le Mar 29 Mai - 17:53

haj bakssou que dieu le protege est vraiment un grand symbole du sport de notre ville.personne ne peut l'oublier surtout ceux qui sont passes par le college akensous.allah ihafdou ou taouil fi 3amrou.
mostamet
mostamet

Messages : 49
Date d'inscription : 16/01/2011
Age : 66
Localisation : agadir

Revenir en haut Aller en bas

Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair. Empty Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair.

Message  Ibrahim le Mar 22 Mai - 9:07


Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair. 53572610
Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair.



Je voudrais bien dans mon brouillon d’ecrit, car je ne saurais jamais à la mesure et à la hauteur d'écrire un récit aussi juste répondant à mes sensations envers un grand homme que j'ai connu depuis ma petite enfance. C'est bien à l'âge de sept ans dans le stade municipal de Mogador lors d'un match de rugby que disputait notre équipe locale, je me rappelle bien ce jour on recevait l'ASAM de Marrakech. Après une mêlée en faveur de l'ASS de l’époque, composée particulièrement de français, un homme brun, costaud, bien bâti et rapide s'empara du ballon ovale et courra comme le train rapide près de la ligne de touche d'une allure exceptionnelle, ne laissant à ses poursuivants aucune chance de le rattraper en allant marquer les trois points. C'était bien MIMMI car on le surnommait tel, je viens de découvrir mon futur professeur d'éducation physique Mr BAKSOU. Après le rugby je l'ai revu et suivit sur les courses de vitesse 100m et 200m et il était toujours champion de la discipline, j’étais aussi présent pour le voir évoluer en ailier droit dans l’équipe de l’ASS section football et sur le même et unique stade dont disposait la ville, aujourd'hui à moitié confisqué par soit disant promoteur immobilier avec la complicité du conseil municipal bien sur.

Le temps passe et repasse pour me donner ainsi l'occasion de devenir élève puis étudiant chez ce grand Monsieur que j'avais découvert en tant qu'athlète, rugbyman, coureur et footballeur pour qu'il redevienne mon éducateur, mon initiateur, mon éclaireur et mon inspirateur. Certes Hadj BAKSOU était un grand homme plein d'énergie, et possédait un grand savoir éducatif, il donnait beaucoup le maximum de lui même et sacrifiait son temps en nous apprenant la vraie éducation physique, morale et culturelle avec toute simplicité et modestie. Oui sa modestie, sa simplicité, son grand cœur ont fait de lui un homme bien aime estime et respecte de sept générations confondus et plus. Ces séances d'éducation étaient les plus attendus par tous et rares ce qui s'absentaient même avec motifs, d'une ponctualité exacte et d'un programme bien étudié avec la notion du temps dont il disposait, il s'enrageait pour boucler la séance en douceur et d'une manière stricte et rationnelle.
Dans les courses, chrono en main, il nous criait allez Chibani (vieux) en nous encourageant toujours à faire mieux et d'améliorer d'avantage son compte à rebours du chrono.
Une discipline que je n'aimais pas c'était bien la montée de la corde car il la laissait en dernier pour nous faire trembler de peur à la surmonter je passais toujours le bon dernier avec un chrono des plus médiocres et c'était toujours à Manga Abdelghfour le palmarès de la montée et la manière athlétique de l'escalader mieux qu'un sapeur pompier.
Dans son temps il faisait l'éducateur, le coche, le sponsor, l'accompagnateur, l’assistant, l'orienteur et l'animateur avec des moyens assez limités grâce à son cœur généreux et palpitant pour nous hisser toujours à l'avant. Grâce à son savoir faire, son dévouements et son abnégation les établissements scolaires ont récoltés pas mal de titres au niveau scolaire a l'échelon national.
En conclusion cet homme aussi vaillant qu’aimable en bon éducateur mérite tous les éloges qui puissent l’honorer et lui rendre un vibrant hommage de toutes les générations confondus qui retiennent toujours de bons souvenirs d’un homme exceptionnel et hors pair que Mogador/Essaouira a connu comme un grand éducateur.
Hommage à un grand homme et à un grand éducateur hors pair. Ma31_110

_________________
avec mes amités Ibrahim
Ibrahim
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 74
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum