RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


Mogador Avant et Après

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Mar 1 Nov - 12:27


Le pont de Mogador





Le pont d’Essaouira




_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Mer 19 Oct - 13:20


Kasbah en venant du port
avant




Kasbah en venant du port
Après



_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Jeu 6 Oct - 5:56

Bab Scala de la Kasbah en 1910

la porte grande ouverte


Bab scala de la Kasbah octobre 2011

la porte bien fermée

_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Prospérité D’antan

Message  Oum le Ven 6 Mai - 12:11

URBANISME
ET URBANITE



C’est un mouvement architectural nouveau, raffiné et
élégant qui a présidé à la conception de la ville d’Essaouira suivant des
tracés et des règles qui flattent le bon goût et forcent l’admiration. Le plan
d’ensemble suit l’ordre rationnel d’une vision d’avant-garde mais reste fidèle
à la tradition sur le thème marocain qui préserve les replis intimes de la
ville et lui donne son charme subtil.


L’ALIMENTATION
EN EAU



Pour la réussite d’une telle réalisation, la question
de l’alimentation en eau de la ville est primordiale. Le Souverain s’en est
préoccupé personnellement et a fait appel au meilleur spécialiste dans le
domaine, en l’occurrence Si Mohamed M’Zoudi. Ce dernier fait capter les sources
d’Aïn Ksob à 4 km
de la ville et construit un réseau impeccable fait de canalisations en béton
recouvertes de dalles maçonnées. Les chroniqueurs rapportent que Si Mohamed
M’Zoudi s’est acquitté de sa tâche avec un tel bonheur que le Roi lui propose
de fixer lui-même sa récompense. Homme pieux et droit, Si El M’Zoudi demande
pour tout salaire la faveur de se rendre en pèlerinage à la Mecque, requête largement
satisfaite.


Fait important, le Sultan donne la propriété des eaux
aux Habous pour l’usage des habitants d’Essaouira.


LA POPULATION


Le peuplement se réalise rapidement avec l’arrivée des
habitants des autres villes, les tribus berbérophones, arabophones, d’une
importante communauté juive et d’étrangers en quête de prospérité. Essaouira
devient un lieu de brassage culturel, ethnique, religieux et un véritable
espace de communication. Ces circonstances ont présidé à l’éclosion d’une
culture d’environnement et de carrefour unique en son genre :
arabo-musulmane, berbère, juive, africaine et occidentale.


LE PORT


Le port donne alors une étonnante vitalité à la ville
qui devient une porte ouverte sur le monde extérieur, un pont réel entre
l’Afrique et l’Europe, une plaque tournante pour le négoce. Le port connaît la
gloire et joue un rôle important et reconnu dans les relations maritimes avec
l’étranger. Un port qui fait vibrer toute la ville par son intense activité.


LE
COMMERCE



Parmi les décisions prises par le Roi Sidi Mohamed Ben
Abdellah pour favoriser l’essor de la région, admirable est celle consistant en
la suppression des droits et taxes douanières. Les récits parlent encore de
négoce fabuleux avec le Sud et le Nord, les grandes caravanes qui sillonnent
l’Afrique pour débarquer leurs chargements à Essaouira et des relations
soutenues des Souiris avec Londres et Manchester. Essaouira exporte la gomme
sandaraque, celle du Sénégal, la poudre d’or, de l’ivoire, la cire, le sel, les
caroubes, les amandes et bien d’autres produits. En import, la ville reçoit des
cotonnades, des tissus, de l’argenterie d’Angleterre, des miroirs, du tabac,
etc… Les manuels d’histoire rappellent que le seul trafic des plumes
d’autruches par Essaouira atteint 1.200.000 francs de l’époque. Ce sont les
négociants d’Essaouira musulmans et juifs qui assurent les exportations et ce
sont eux qui distribuent, à travers tout le pays, les produits importés.


LA SOCIETE SOUIRIE


Le brassage culturel, l’ouverture vers l’extérieur,
donnent à Essaouira un aspect spécifique marqué par le caractère doux et
pondéré des habitants et leur manière de vivre réputée d’une civilité exquise.


La vie diplomatique connaît une intense activité.
L’empreinte anglaise est partout manifeste et le modèle anglais adopté par bon
nombre d’habitants dans l’ameublement, l’habillement et même le comportement.
Dans l’un de ses écrits au sujet de la ville d’Essaouira qu’il affectionne,
l’écrivain Edmond El Maleh parle de dandysme souiri qui prend naissance sur le
modèle anglais et cite la gentry et la Casbah qui vit à l’heure anglaise.


Toujours dans le ton, les filles juives fréquentent la
célèbre école anglaise ouverte par Mme Stella Corcos en 1885. Partout ailleurs,
on parle de la population d’Essaouira comme étant instruite, active,
intelligente et parfaitement intégrée dans les courants d’échanges
internationaux.


On évoque aussi avec admiration la cuisine d’Essaouira,
ses bijoux inimitables, sa maroquinerie, sa marqueterie, sans oublier sa
musique. Nos virtuoses de la musique sont partout appréciés. Dans son livre
‘’fès en 1900’’, R Le Tourneau écrit que les musiciens d’Essaouira sont souvent
invités pour les grandes occasions à fès.


ENTRE HIER
ET AUJOURD’HUI



Heureuse époque d’abondance et de prospérité.
Aujourd’hui, les descendants des grandes familles commerçantes, les Boudad, Rosilio,
H. Amara, H. Kadour, Hadaji, El Maleh, H. Abdellah Souiri, El Harrar, Ablad et
autres, se rencontrent et évoquent avec mélancolie l’âge d’or d’Essaouira. De
nombreux indices leur rappellent encore sa splendeur passée. Il leur reste les
longues promenades dans les forêts immuables d’arganiers et de thuya pour
évoquer les bons souvenirs en usant de ce langage typique et de ces expressions
sympathiques qui leur sont propres. Ils peuvent aussi s’abreuver aux
merveilleuses sources musicales de Karoutchi et de notre fameux Abderrahim
Souiri, qui portent haut le flambeau de la tradition et rappellent sans peine
les grands maîtres : D. Iflah, Ayouch, Dnadni, Boujamâa, Moulay…


En vérité, il y aura toujours quelques part une note
Souirie pour émouvoir.


Aïcha Amara

Oum

Messages : 295
Date d'inscription : 28/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Mer 2 Fév - 12:08

Bab Sbaa avant


Bab Sbaa Après

_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Mer 2 Fév - 12:05


Bab Doukkala Avant



Bab Doukkala Après


_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Mer 2 Fév - 11:57

Souk Jdid Avant


Souk Jdid Après



_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Mogador Avant et Après

Message  Ibrahim le Mer 2 Fév - 11:54

Avant et Après

Dans ces pages on va essayer de vous faire découvrir la comparaison de vous-même entre Mogador et Essaouira en vous étalant des photos d’hier et d’aujourd’hui.


Attara Avant


Attara Après


Une vue de la Kasbah Avant

Une vue de la Kasbah Après


A vos commentaires



Dernière édition par Ibrahim le Mer 2 Fév - 12:06, édité 4 fois

_________________
avec mes amités Ibrahim
avatar
Ibrahim

Messages : 482
Date d'inscription : 12/01/2011
Age : 72
Localisation : Casablanca

http://taghart-souirah.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogador Avant et Après

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum