RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Juin 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


MESKALA où la croisée des chemins.

Aller en bas

MESKALA où la croisée des chemins.

Message  My Ahmed Jebli le Lun 4 Avr - 16:33





MESKALA où la croisée des chemin



Balade Essaouira : MESKALA, à une cinquantaine de kilomètres d’Essaouira sur la route de Marrakech, est un des sites les plus intéressants de la région ,ou un souk hebdomadaire s’y tient chaque jeudi.

Balades Essaouira : Meskala: splendide kasbah à visiter.


C’est en 1795, sur les restes d’un fortin Portugais, que le fondateur de la Kasbah Caïdale, probablement venu de l’Iran, commence les travaux de cette propriété qui s’étend sur 4 hectares. Elle est, de nos jours, la seule encore en état d’habitation.

La famille EL KHOUBANE, (gens de bon conseil) toujours propriétaire de la kasbah, a fourni au royaume des générations de Caïds depuis 1825. Le Caïdat avait une double fonction ; soutien au trône d’une part, surveillance des voies commerciales, de l’autre. La fonction de « Caïd du roi » s’est définitivement éteinte au Maroc, en 1963 avec Ali Ben Saïd KHOUBANE.

Posé au croisement de toutes les caravanes de l’époque, le Caïdat de MESKALA gérait et supervisait le commerce de toute la région qui s’étend à l’Ouest de l’Oued KSOB.

Si de nos jours la contrée est surtout plantée d’oliviers, les alluvions de l’oued en faisaient une terre céréalière particulièrement riche et prospère fournissant aussi bien blé et fourrages que canne à sucre ! Le sucre était exporté vers l’Europe via Essaouira. Pour son transport, on remplissait des brassées de roseaux bouchés à la cire. Oued KSOB signifie « rivière aux roseaux ». Clin d’œil à l’histoire, la cire provenant des ruches de Meskala servait à faire les cierges du Vatican au 17ème siècle.

La région se singularise par le mixage de sa population. S’y côtoient 2 ethnies, Arabes et Berbères, les Chiadma et les Haha. On retrouve dans la toponymie des noms berbères des accents hébraïques certains, preuve que les juifs ont précédé les arabes dans la région.

Les 4 routes qui rayonnent autour de Meskala, desservent Essaouira, Tidzi, Smimou et Korimat. Elles serpentent entre les collines, laissant apparaître dans le lointain le mont Amsitten, plus haut sommet de la province.

La kasbah est entourée de 3 mausolées, ou « marabouts » honorant les saints du coin.

Le premier sur la route de Korimat, serait le tombeau de l’aïeul de la famille Khoubane, Sidi Boujemaa. Le second, au cœur de Meskala, Sidi Abdellah Ben Saïd, sert toujours de caveau familial. Le troisième, Sidi Boubakar, sur la route de Tidzi est un genre de « lieu dit » où le Prince Moulay Hassan 1°, arrière grand père du roi Mohammed VI, allait apprendre qu’il devenait Sultan du Maroc.

Abdelrazak KHOUBANE, petit fils du dernier caïd, a transformé une partie de l’ancienne maison caïdale en fromagerie. Sa production artisanale garnit les tables les plus réputées du royaume. Cet universitaire érudit, après 20 ans d’expatriation au Canada, est revenu depuis 6 ans sur les terres ancestrales pour accomplir son rêve, vivre près de la nature. Son troupeau de 180 têtes, fournit environ 30 kgs de fromage de chèvre par semaine.

Une table d’hôtes et des ateliers artisanaux, répartis autour du patio centenaire, sont à disposition des visiteurs. Dans cette partie de la maison, Abdelrazak nous montre les travaux de restauration actuels. On peut y voir un magnifique plafond, dans le salon d’apparat où recevait le roi Hassan ll, lorsqu’il visitait son Caïdat.

Sous un coucher de soleil flamboyant illuminant la Kasbah, sa chèvrerie et le jardin potager « bio », KHMISS MESKALA propose aux voyageurs un tourisme différent, proche de la réalité du monde rural.


Le 13/10/10 par Solange Barault
avatar
My Ahmed Jebli

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 56
Localisation : essaouira

http://www.rosa-immobilier.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum