RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


des villes en generale et d'Essaiura en particulier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

des villes en generale et d'Essaiura en particulier

Message  inconu_lui le Ven 22 Juil - 13:50


Tout le monde disait la même chose d’elle et tous étaient d’accord
ou presque sur ce qui constituait son charme, son secret et fait d’elle une
ville distinguée.



Toutes les villes sont distinguées,mais elle était-on
racontait- plus distinguée dans sa distinction ,et à travers les temps elle a
pu se forger une réputation spéciale ; elle aidait à se libérer et à libérer les forces créatrices qui résidaient
ou se cachaient dans les âmes -stériles ou non,là ce n’était pas la question- de ceux
qui venaient la rencontrer ,tel un saint des septes salvateurs et libérateur. Elle
aidait à s’emparer de ce qu’un certain Baudelaire a appelé ‘’ce que l’inspiration
nous révèle au moment de l’extase et aider à ‘’soumettre à sa volonté le démon
des minutes heureuses’’, un saint une extase ou une drogue, un simple mécanisme
de nommer la même chose ;une réputation d’une ville,mais et à la longue
une réputation ça s’use et on finit par voir la vérité à travers.



C’est d’Essaouira que je parle,de cette masse de béton ,de
sable et de boue logé quelque part à
coté de l’atlantique,cette masse avec ce halo spirituel conjugué par les
rythmes gunaouis et amplifié par le mystère du haïk,cette entité qui n’est que
le reflet des esprits qui en fin de compte ne tombent que sous le charme d’eux-mêmes
.Certaines villes sont ainsi on croit les aimer,on n’aime que nous-mêmes,on
pense les détester ,on ne déteste que soi mêmes,des miroirs dépourvues de
neutralité et on arrive à se persuader et à tort de leur personnalité. Ce sont
les clochards, les sans abris et les immigrés ceux dont la solitude fut imposé et non point
choisi tel un accessoire qui sont les vrais connaisseurs des villes ;ils n’entretiennent
par de rapports affectifs avec le béton,ils ne tissent pas de supra relations
avec les murs,et c’est la seule raison pour laquelle la ville donne cette récompense :
Elle leur révèle son vrai visage et sa vrai nature.



Que raconte Essaouira à ses clochards et à ses sans abri ?Que
chuchote –elle –la nuit quand le vent vient gifles les âmes dans leurs oreilles ?

inconu_lui

Messages : 3
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 48
Localisation : ait ourir

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum