RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Plus de 563 MDH pour généraliser l'accès à l'eau potable et mettre à niveau le réseau d'assainissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plus de 563 MDH pour généraliser l'accès à l'eau potable et mettre à niveau le réseau d'assainissement

Message  My Ahmed Jebli le Jeu 10 Fév - 16:25

La Direction provinciale de l'Office national de l'eau potable (ONEP) d'Essaouira prévoit l'investissement d'un montant de 563,4 millions de dirhams (MDH) d'ici 2012 pour la généralisation d'accès à l'eau potable et la mise à niveau du réseau d'assainissement.
Selon la Direction, ce programme d'envergure, qui vise l'accompagnement du développement économique et social de la province, porte sur l'alimentation en eau potable de plus de 230 douars de la province, ainsi que la restructuration, le renouvellement et le renforcement du réseau d'assainissement liquide, notamment dans l'ancienne médina.
+Le taux d'accès à l'eau potable dans le milieu rural sera porté à 88% d'ici 2012+ L'ONEP a mobilisé un montant global de 475,4 MDH en vue de pérenniser l'alimentation en eau potable dans le milieu urbain (221,4 MDH) et en milieu rural (254 MDH), a déclaré à la MAP, le Directeur Provincial de l'ONEP à Essaouira, M. Ali Harmouche.
Ce programme portera sur le renforcement des infrastructures d'alimentation en eau potable aux centres urbains d'Essaouira, Tamanar et El Hanchane, ainsi que la généralisation d'accès à l'eau potable dans plus de 230 douars de la province d'ici fin 2012, a-t-il précisé.
Les chantiers de ce programme concernent les douars des communes rurales de Lamkhalif, Tahelouanete, aglif, Tahtrout, Bouzemour, Sidi El jazouli, Ait Said, Ezzaouite, Meskala, Mouarid, Bizdad, Krimate, Sidi Hmad Ou Hamed, Sidi Kaouki, Sidi Ghanem, Lagdadra et Talemest.
L'achèvement des travaux de ces projets portera le taux d'accès à l'eau potable dans le milieu rural de 67% en 2009 à 88% en 2012, a ajouté le responsable.
+ L'assainissement liquide à l'ancienne médina, un chantier prioritaire+ M. Harmouche a également souligné "qu'une enveloppe budgétaire de 88 MDH sera consacrée au programme d'assainissement liquide dans la province, afin de sauvegarder davantage les ressources en eau et contribuer à l'amélioration des conditions sanitaires de la population".
"Les chantiers comprennent quatre tranches portant sur la restructuration, le renouvellement et le renforcement du réseau d'assainissement liquide existant notamment dans l'ancienne médina ainsi que la protection de la station d'épuration contre l'ensablement", a-t-il précisé.
S'agissant du chantier de réhabilitation du réseau d'assainissement liquide de l'ancienne médina, le responsable provincial a indiqué que "la phase prioritaire, lancée en février 2011, cible la réhabilitation des collecteurs primaires pour améliorer l'écoulement des eaux usées, ainsi que la mise en place d'une nouvelle station qui combinera la collecte des eaux usées et pluviales".
"L'ONEP contribuera à hauteur de 20 MDH pour financer ce projet, dont le coût global s'élève à 40 MDH", a-t-il dit, ajoutant que le reste du montant sera assuré par le conseil municipal à hauteur de 2 MDH et le programme national d'assainissement (18 MDH).
M. Harmouche a aussi fait remarquer que "les phases secondaire et tertiaire de ce projet sont, de leur côté, en cours d'étude et que les travaux pourront démarrer après la mise en place du montage financier", soulignant que "le réseau d'assainissement de l'ancienne médina existant souffre de nombreux problèmes liés à son âge, à la qualité du matériau utilisé, mais aussi à des défaillances techniques".
Le réseau d'assainissement actuel de la ville d'Essaouira est long de 110 km et comporte 4 stations de pompage, qui ont toutes été rénovées, ainsi qu'une station d'épuration, fonctionnant avec un système de lagunage naturel et d'une capacité nominale de 9.200 m3 par jour, a-t-il rappelé.

MAP
avatar
My Ahmed Jebli

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 56
Localisation : essaouira

http://www.rosa-immobilier.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum