RADIO CASA MFM

VISITES


 

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 17 le Jeu 15 Mar - 16:39
C I T A T I O N S
Statistiques
Nous avons 88 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Abdellatif

Nos membres ont posté un total de 1584 messages dans 509 sujets

Journaux du Maroc
صحف مغربية باللغة العربية

 

Presse Marocaine en Français
Octobre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


Essaouira : Les syndicats expriment leur solidarité avec les habitants de Dar El Cadi Ben Rahmoune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Solidaire

Message  bihich46 le Jeu 22 Déc - 8:12

Le problème des évacuations des logements est récurrent:bon an mal an,on apprend ça et là des décisions de justice prise de manière...supersonique à l'endroit surtout des enseignants ou leurs ayant-droits quand dans d'autres cas similaires,on ferme les yeux en invoquant le motif de non-compétence: sobhane Allah!...dib halal...dib...haram!le principe de deux poids deux mesures est flagrant,injuste et tout à fait arbitraire.Le plus désolant c'est l'acharnement spécifique au département de l'éducation nationale dont certains chefs de service(les délégués provinciaux et directeurs d'Académie) sont les plus zélés,à croire que plus ils ont de scalps dans leur escarcelle,plus ils seront appréciés des services centraux,n'hésitant pas à jeter à la rue de vieux fidèles serviteurs du département,leurs veuves ou leurs ayant-droits tout en occultant les cas irréguliers comme ceux qui persistent à occuper les logements de fonction à l'intérieur meme des etablissements scolaires.
Ayant subi le meme sort meme avec un dossier en béton comme on dit(dont l'approbation du directeur de l'Aref/Sous-massa-deraa)aprés avoir habité un logement domanial pendant 30 ans,je suis outré par ces pratiques inhumaines,illégitimes et indignes d'un Etat qui se dit de droit,d'un ministère ou le fonctionnariat,la bureaucratie et le clientélisme ont depuis belle lurettes pris le pas sur le ...pédagogique.J'aurais pu d'ailleurs etre dans le meme cas que les personnes de la maison du Cadi Rahmoune puisque l'un des logements m'avait été proposé pour exercer à Essaouira en 1982 mais comme j'étais déja logé en Agadir,j'avais décliné l'offre.C'est dire combien je suis solidaire des "indésirablbes" victimes de cette lache entreprise et tiens à le leur exprimer.Pour ma part,je continue à mener un combat inégal avec le département de tutelle,pour le principe,ne serait-ce que pour dire non,le mal étant fait.

bihich46
Admin

Messages : 16
Date d'inscription : 23/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Essaouira : Les syndicats expriment leur solidarité avec les habitants de Dar El Cadi Ben Rahmoune

Message  My Ahmed Jebli le Mer 21 Déc - 14:25

Essaouira : Les syndicats expriment leur solidarité avec les habitants de Dar El Cadi Ben Rahmoune





Le Syndicat national de l'enseignement (FDT), la Fédération nationale de l'enseignement (UMT), la Fédération nationale des fonctionnaires de l'enseignement (UNTM) et la Fédération libre de l'enseignement (UGTM), viennent de diffuser un communiqué dans lequel ils expriment leur solidarité avec les huit familles de Dar El Cadi Ben Rahmoune ayant fait l'objet d'un procès intenté par l'AREF Marrakech-Tensift-El Haouz en vue de les déloger des appartements, situés hors des établissements scolaires et administratifs, qu'ils occupent depuis 43 ans.
Selon une lettre des familles, la maison en question objet du titre foncier n°10942 m et située au boulevard de la Résistance à Essaouira leur avait été louée par l'administration des biens makhzéniens qui les avait informées le 26 octobre 2000 de l'entame d'une procédure de cession en leur faveur des appartements où ils résident. A cet effet, les huit familles avaient saisi le ministère de l'Education nationale en 2005 et 2009 demandant son aval pour ladite opération de cession. Requête qui a été validée par l'ex-délégué de ce département qui, dans une lettre adressée aux services centraux datant du 14 février 2009 et portant le N° 19088, avait précisé que les logements de fonction en question se trouvaient hors des établissements scolaires et des bâtiments administratifs.
Malheureusement, selon la lettre des résidents, les choses ont pris une tournure dramatique, puisque la procédure de cession avait été gelée pendant 11 ans, et les familles ont reçu en juillet 2011 une mise en demeure de la part de l'ex-délégué fraîchement muté à Marrakech les invitant à évacuer les lieux. Un mois après, l'AREF-MTH représentée par son directeur a intenté un procès d'urgence à cinq familles, qui a débouché sur des verdicts contradictoires. A cet effet, la justice s'est prononcée en faveur de la requête de l'AREF dans deux cas (Amina Hayanne veuve d'Abdellatif Ckechach/résidente depuis 43 ans et Fatima Ennouni veuve de Miloud Debbagh/résidente depuis 31 ans), tandis qu'elle a estimé que le troisième dossier (Leila Jorti héritière de Mohammed Jorti/résidente depuis 50 ans) ne relevait pas de ses compétences.
Les familles sont perplexes devant les verdicts contradictoires et se posent des questions sur les dessous du gel de la procédure de cession pendant 11 ans, tandis que la procédure visant à leur faire quitter la maison n'aurait pris que deux mois. Pourtant, estiment-ils, leur requête est basée d'une part sur le décret 2.99.342 publié le 30 juin 1999 autorisant la vente des biens appartenant à l'Etat au profit des fonctionnaires les occupant, y compris les retraités et d'autre part, sur la note ministérielle n°40.
Les familles soutenues par les syndicats et les citoyens, refusent l'approche sélective de l'AREF-MTH qui s'est acharnée sur ces habitants tandis qu'il y a plusieurs logements de fonction situés dans l’enciente des établissements scolaires qui n'ont fait l'objet d'aucune procédure administrative ou judiciaire de la part des services compétents.




Mardi 20 Décembre 2011

Abdelali khallad
avatar
My Ahmed Jebli

Messages : 244
Date d'inscription : 11/01/2011
Age : 56
Localisation : essaouira

http://www.rosa-immobilier.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum